La Charge Émotionnelle En Prestation

Charge Emotionnelle

Aujourd’hui, nous allons parler de Charge Emotionnelle. Mais qu’est-ce donc ce terme barbare ?
Lisez cet article pour en savoir plus sur le fond de ma pensée à ce sujet !

Chaque type de prestation est différente selon moi ! Il y aura une grande différence entre animer / gérer un mariage et une soirée d’entreprise ou même un anniversaire. Pour moi la manière de « piloter » ces événements (du 1er contact client jusqu’au jour de la prestation) n’est pas la même. Cela s’explique surtout par la quantité de travail et d’attention que requiert ces différents événements.

Et c’est là ou je veux en venir en parlant de « charge émotionnelle ». Mon esprit ou mon cerveau (choisissez le mot que vous préférez :D) a besoin de beaucoup plus d’attention sur les grosses prestations, et cela engendre automatiquement plus de stress et d’inconfort psychologique.

je vais vous donner un exemple :

Lors d’un mariage, il est évident qu’il y a des tonnes de choses à faire :

-Charger le véhicule (je fais ça le matin ou la veille généralement)

-Vérifier l’itinéraire et la feuille de route de la soirée

-Vérifier ma « check-liste » matériel pour être sur de n’avoir rien oublié

-Partir de chez soi (Vers 13h – 14h environ, parfois plus tôt !)

-Arriver à bon port (Sans être en retard voire même en avance)

-Décharger le matériel

-Installer le matériel

-Ranger le véhicule Environ 3h dans mon cas pour ces 3 derniers points)-

-Faire le point avec le traiteur sur le déroulé de la soirée

-Faire un nouveau point avec les témoins & mariés lorsqu’ils arrivent à la salle

-Vérifier que le timing se déroule comme prévu (Heure d’entrée des mariés dans la salle, début des jeux…)

-Rappeler / Faire signe au traiteur PENDANT le repas pour le lancement des jeux, arrivée du gâteau…

-Regarder souvent sa montre pour le timing de l’ensemble de la soirée (Le plus chiant…)

-Gérer les imprévus (Y’en a parfois)

-Animer au micro certains jeux (quand ils n’y pas de témoins / invités qui veulent le faire)

-Lancer la soirée dansante avant 00h (Pas toujours évident parfois !)

-Mixer (le PLUS fun enfin !)

-Gérer les gens bourrés ou qui demandent sans cesse le même morceau depuis 10 min (Sauf les mariés ou ils peuvent demander ce qu’ils veulent car c’est leur soirée !)

-Faire en sorte que les gens quittent le moins possible la piste (Gérer la dynamique musicale de la piste en alternant différents styles)

-Arrêter et remballer le matériel quand tout est finit (Vers 4h du matin environ et ça me prend 1h30 environ)

Voila… pour la liste ! J’ai peu être oublié quelques étapes, mais je complètements plus tard si nécessaire. Assez impressionnant quand même non ?

Je peux vous dire que la 1ère partie de la soirée avant le début du mix n’est pas des plus plaisante pour moi, c’est même stressant… ! Le cœur bat plus vite, on transpire plus, ajouter à cela la fatigue du début de l’installation et le trajet pour venir (quand parfois celui-ci est long).

Peut-on éviter toute cette partie en tant que DJ de mariage ? Non difficile, car le manque de communication pourrait provoquer des mal entendus.

En Conclusion…

La conséquence de tout ça ? Il m’arrive parfois de piquer un peu du nez ou de manquer d’attention à certains moments, surtout vers la fin du repas.

Comme vous le voyez, un mariage c’est 70% de gestion / management et 30% de mix ou de technique avec un niveau de STRESS à 70%.

J’ai déjà eu quelqu’un pour m’aider, c’est vrai que ça décharge beaucoup en terme de fatigue, mais ça change rien au fait qu’un mariage, c’est plus du « management de personnes » que du mix au final. Je me demande d’ailleurs si cela vaut le coup de continuer les prestations de mariage du coup…. Ou ne faire que des prestations où le matériel est déjà installé ? Je ne sais pas trop je suis partagé… Le temps le dira.

Par contre, pour les anniversaires et soirées d’entreprises, c’est autre chose ! C’est beaucoup plus relax, moins de choses à gérer si ce n’est que la partie mix et installation ! Cela pourra faire l’objet d’un autre article

Qu’en pensez-vous ? DJ’s qui lisent ce post, avez-vous ressentit la même chose ? Qu’avez vous entrepris ensuite ?

2 comments

  1. Slt je m appelle jerome j ai 40 ans et je viens de monter ma disco mobile en autoentrepreneur depuis juin 2016. Mais depuis le démarrage est difficile. Comme c est fraîchement sur pied et en pleine saison de mariage, je ne suis pas encore connu. Je suis un grand débutant dans le métier, malgré que c est une passion ya de l appréhension quand même et surtout pour un mariage. Faut pas se louper surtout que c est un beau jour et que 2 personnes paient une presta alors faut que ce soit une reussite. Pour l instant mon 1er mariage c est en août 2017, avant d autres j espère. Ton post est utile pour moi parce que nous les DJ on a une lourde responsabilité qui pèse sur les épaules, la reussite de la soirée, moi ce qui me fait peur c est la panne de PC, alors là tout est foutu, j ai un 2eme PC de secours, un fixe. J voudrais pas que ça arrive. Autre chose la gestion des convives surtout les « chiants » celui qui va venir tous les 5 minutes derrière la sono pour dire faut mette ceci cela, s truc la ca m plait pas…difficile à gérer et j aime pas ca. En famille j ai du changer 4 fois de musique en 2 minutes…. Rien de plus soûlant. Autre type de personne relou de soirée celui qui est bourre, ca aussi une situation que j aurai du mal à gérer, faut mettre les choses au clair avec les mariés avant la prestation. J aurai surtout peur qu il casse du matos genre une enceinte… Inconcevable. Est ce que t as rencontré ce type de situation? Voilà des points essentiels pour éviter tout dégâts a une prestation DJ pour un mariage. Sinon je pense que c est un boulot cool, animer une soirée, faire danser donner du bonheur aux gens, s amuser, rire c est que du bonheur, et en plus ça me plait, à mon âge y en a qui ont déjà 20 ans d expérience dans ce domaine, et moi quelques rares prestations, mais quand ca va décoller la j m arrêterais plus. J ai le matos que j acheté petit à petit depuis fin 2014, et c est pas fini! Je sais déjà ce que je désire comme quincaillerie de DJ, et ça pique niveau budget, faut dire que c est pas donné le matos surtout quand on veut de la qualité. Je te souhaite une bonne continuation dans tes futures presta.

    Jerome de Picardie (hauts de France)

    1. Salut Jérome !

      Très beau commentaire merci 😉
      Pour la gestion des personnes « difficiles », ne t’inquiète pas, ça viendra avec le temps !
      Pour que ça se passe le mieux possible, il faut bien expliquer au client comment va se dérouler la soirée dans les moindres détails et poser tes conditions (eviter que les gens viennent trop te demander des sons, ta plage horaire de prestation..etc) Plus tu prépare ça en amont, et moins tu seras stressé le jour J 😉

Laisser un commentaire

*